[CINÉMA] Ma critic fiable de Hunger Games 2 : L’embrasement

vignette-babor-site-tt-width-612-height-340-crop-1[1]Hello bande d’internautes, sava ?

Je suis sûr que vous attendé gentimen mon feu vert avan dallé dépensé 10€ pour allé voir Hunger Games 2. Voici donc ma critique constructive :

Alors, parlons un peu de l’histoire d’abord.

PREVIOUSLY DAN HUNGER GAMES 1 : Jennifer Laurence, ou Laurence Jennifer, je nai jamais vraiment su quel étai son prénom, a été envoyé dans une arène ou elle devai tué ses d’autre ado de son âge pour faire plaisir à un méchant prézidan plein de pognon (qui n’est pas sans rappelé le Général de Gaulle). Et par chance elle arrive a sen sortir en faisan semblan dêtre amoureuze de son pote Pita, un garçon un peu disgracieux, mais néanmoins sympatique.

Dans ce deuxième opus, Jennifer Laurence, que nous allon surnommé J-Lau en hommage à Jennifer Lopez, est peinarde pendan la première moitié du film : effectivemen,  elle célèbre sa victoire aux jeux avec son pote Pita Falafel (et surtout son Oscar, kel a gagné entre temps pour un autre film, mÔdame sait se faire plaisir).

ID_D16_06832.dng
Sacré Katniss qui peut pas s’empêcher de frimer avec son Oscars devant tout Panem 😉 J’vous jure

Jusqu’ici tout va bien, tout baigne, tout roule comme sur des roulette de skateboard … Mai, pa de bol, les pauvre commance a se rebeller contre les riche. Alors du coup le prézidan envoie de méchant apiculteur pour calmé un peu les réfractaire.

Gale, en plein biff avec les apiculteurs
Gale, en plein biff avec les apiculteurs

Mais cette répression ne suffi pas au vilain prézident Snow (président Neige au Québec), qui est un peu parano du slip, et qui pense que c’est notre J-Lau nationale ki représente une menace pour lui et les autre gens riche. Alors comme le coup des apiculteur marche pas, ni une ni deux, il décide de renvoyé J-Lau et Pita dan l’arêne. OUIIII bon je spoile un peu mais t’avais qu’à lire le livre.

Bon puis après elle retourne dans l’arène avec Pita et je vous dis pas si elle sen sort. par contre je vous dit quil y a deux autre film prévu derrière, tiré zen vos conclusion.

Verdict :

Point forts :

  1. Le film est très bien, ce qui est pluto positif par rappor a des film comme Man of Steel ou  Mélancholia dont le parti pris était d’être nul
  2. Les combinaison sont moulante
  3. Ce n’est pas un film de vampire
  4. Lenny Kravitz ne chante pas, je craignait qu’un concert de 2h avec première partie en plein milieu du film vienne cassé le rythme de la naration, le réalisateur n’est pas tombé dans le piège (par ccontre je pense que vou ny échapperé pas dan la Director’s Cut en blu-ray ultimate-collector-giga-fun-maxi-SWAg)
  5. J’ai tellement progressé en tir à l’arc que j’ai réussi à touché un verre posé sur la tête de mon petit frère à 150 mètre. (au 4ème coup, mais quand même)
ID_D47_17954.dng
Katniss, inquiète, car elle a oublié d’emmener sa brosse à dent dans l’arène.

Points faibles :

  1. Le film est très bien, ce qui est un poin faible car vous allé être tenté de le voir 10 fois à 10€ la place alors que vous pourriez consacrer cet argent à vos autre loisir : acheter des cigarette et des vélo d’appartement.
  2. Jennifer a reçu un Oscar et elle ne se sert même pas de sa statuette pour assomé des gens dans l’arêne
  3. Le film incite à ne pas faire de choix dans sa vie sentimentale et pousse explicitement aux relation tripartite. La pauvre J-Lau au lieu de choisir entre ses deu prétendan préfère faire des bisou au deux. Le film aurait du s’appeler « Hunger Games : l’embrassement » selon moikatniss

Phraze à sortir si vous voulez faire genre vou avez vu le film alors ke non :

« Cette fille gagne tout le temps grâce à son arc, je croi que c’est un peu l’arc de triomphe. »

.

« J’ai adoré la scène finale avec du texte qui défile de bas en haut sur fond noir avec de la musique. » 

.

« Bons scénario mais ça manque un peu de réalisme : J-Lau a toujours le même nombre de flèche dan son carquoi, j’ai compté. »

baborjay
je trouve le logo vachement plus beau de la sorte
Publicités

9 réflexions sur « [CINÉMA] Ma critic fiable de Hunger Games 2 : L’embrasement »

  1. « J’ai adoré la scène finale avec du texte qui défile de bas en haut sur fond noir avec de la musique. »
    J’ADORE
    Merci pour cette critique 😉

  2. Salut le djeun’s !Tah rézon grave et sée koul. Pita-rtiflette il ah pa le fysik agreuable. Pi les apiculteurs c dé ringuos, so 2012 !

  3. Melancholia nulle ???

    Mais c’est quoi ce monde de dégénéré consaguin !!

    Bientôt les poussin auront des dents ! (et je pourrai remplacer mon collier en dent de requin)

  4. Melancholia nul ???

    Mais j’ai failli avaler ma sucette ! C’est basé sur quoi ce point du vue digne d’un enfant sauvage des Alpes ?

    Mais où va le monde ? Bientôt les poussins auront des dents et les surfeurs des colliers de dents de pioupiou !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s