[CINÉMA] Ma critic fiable de Le Hobbit : La désolation de Smaug

cover 1 hobbit

Commençons par un peu d’astronomie pour situer le récit. Voici quelques image prise par le téléscope Hubble de notre système solaire :

terre

Alors nous ça se passe dans la Terre du Milieu, où régnait à l’époque François Bayroux avant foirer les présidentiels et de tourner au xanax.

L’histoare :

5281-0-dragon-volant
Photo de Smaug.

Dans l’épisode 1 : Il y a un Dragon un peu badass qui casse le royaume des nains et qui vole. Mais vous me direz, c’est normal un dragon qui vole, je suis d’accord, sauf que lui en plus de voler dans les airs, il a volé la thune des nains.

Et comme ils sont un peu radins, il veulent récupérer leur pognon. Pour ça ils font appelle à Biblo, parce qu’il est discret et Gandalf l’aigri, qui aime bien se taper l’incruste dans toutes les aventures, malgré son âge avancé et ses problèmes de fuites urinaires.

Bon maintenant l’épisode 2 : D’abord j’aimerais répondre à une question que tout le monde se pose : Pourquoi ils prennent pas les aigles direct pour aller chez le Dragon. Et la théorie la plus probable est que les aigles sont en fait les taxis locaux, et que ça coûte trop cher. TOUT SIMPLEMENT.

aigle taxi

That being said,  on retrouve notre joyeuse compagnie de personnes de petite taille (je ne voudrais froisser personne) :  Balin, Dwalin, Riri, Fifi, Loulou, Dori, Nori, Oin, Gloin, Couscous, Bofur et Bombur et bien sur Biblo, l’homme objet et Gandoulf. Ces derniers sont poursuivie par des orcs dans la montagne, les plus beaux vus au cinéma depuis Sauvez Willy 8. Pour leur échapper ils vont devoir traverser une forêt pleine d’araignées, et ce, sans insecticide. Ensuite ils se font capturer par des elfes, et s’échappent en faisant des cascades dans des tonneaux, ou des tonneaux dans des cascades … chaiplus. Bref, ils voyagent, tout ça tout ça, et après ils arrivent chez Smaug le dragon, et je m’arrête là sinon vous allez dire que je spoile. Tout ce que je peux vous dire, c’est que sur une échelle de Spiro au Règne du Feu, Smaug est 6 points au-dessus d’Eragon, et 3 sous Marine le Pen. Vous voyez le délire. Badass j’vous dis.

Verdict :

Points forts :

evangeline-lilly-down
Eve Angeline Lili (Tauriel), qui nous laisse un peu d’elle avant de partir.
  • Tauriel est très bo… élégante.
    En tout cas elfe ait le taffe. (désolé pour cette blague). On voit qu’elle a appris à chasser dans Lost.
  • De très beaux décors qui ne sont pas sans rappeler le Jura.
  • Mimi Mathy et Passe Partout sont méconnaissables mais interprètent brillamment Balin et Bombur.

Points faibles :

  • Tauriel veut se taper un nain (si si vous verrez), mouais. Bon, c’est pas réaliste mais au moins ça fera le buzz sur les sites porno de la Terre du milieu « Interacial Dwarf fucks a naughty Elf milf ».
  • Je n’ai pas compris l’intérêt de la scène d’intro avec Georges Clooney qui boit un café et du placement de produit Nespresso plus que flagrant :/
  • Les clichés comme quoi les dragons crachent tous du feu … ça va quoi, on est en 2013, il faut arrêter avec ça.
  • Je trouve bizarre que l’elfe Sylvestre s’appelle Legolas, ne devrait-il pas s’appeler Sylvestre ?

Phrases à sortir pour faire genre t’as vu le film alors que non

« OUIIIII MAIS C’EST SCANDALEUX DE RAJOUTER DES PERSONNAGES QUI NE SONT PAS DANS LE BOUQUIN. »

Là votre interlocuteur va vous dire : ah tu l’as lu ?

répondez lui : t’es la police ?

là pour blaguez il va vous dire : ouais

et là dites lui : t’es pas drôle.

Il aura déjà oublié de quoi vous parliez avant.

« L’anneau est définitivement une métaphore pour désigner l’extasy : plus il le met plus il devient accroc et il voit des trucs chelou. »

.

« Bilbo ? J’peux pas l’saquet. »

.

« Smaug casse tout, et malgré le titre du film, il n’est pas désolé pour un sou. »

.

Enfin, je vous propose la blague ULTIME à sortir à vos soirée jeu de rôle :

« QUEL VÊTEMENT PORTE UN DRAGON AUX SOIRÉES MONDAINES ? UN SMAUGING »

Ma note : je mets 4/5 girafes, allez, à une prochaine et comme on dit en elfique : Aa’ menle nauva calen ar’ ta hwesta e’ ale’quenle.

bab gandalf

PS : Si vous êtes en manque de blagues sur le Hobbit, n’hésitez pas à suivre Uruk Hai du 93, qui vous raconte son quotidien pas toujours évident dans la banlieue nord du Mordor.


//

Publicités

2 réflexions sur “ [CINÉMA] Ma critic fiable de Le Hobbit : La désolation de Smaug ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s