Première interview du coiffeur privé de Kim Jong Un

Première interview du coiffeur de Kim Jong Un

Le New York Time a pu pour la première fois s’entretenir avec Bon-Hwa Yoon, le coiffeur privé du dictateur Nord Coréen : Kim Jong Un. Lors de vacances exceptionnelles (et très encadrées par le régime), ce dernier a été autorisé à quitter la Corée du Nord pour une semaine. Voici la traduction de l’interview d’un expert de la coiffure, qui risque sa vie à chaque coup de ciseau.

Comment devient-on coiffeur du plus grand dictateur du monde ?

Moi depuis que je suis petit j’ai toujours voulu être coiffeur, mon père était un paysan, on vivait à 40 kilomètre au Sud de Pyongyang (NLRD : la capitale Nord-Coréenne), ma mère l’aidait. Le coiffeur du village a accepté de me former quand j’ai eu 13 ans, j’ai pu pratiquer pendant plusieurs années, et à 17 ans, j’ai lu dans un journal que Kim Jong Un en personne cherchait un nouveau coiffeur personnel, comme j’ai toujours eu beaucoup d’ambition, j’ai postulé. J’ai intégré un processus de recrutement très strict. Pendant une semaine j’étais logé dans un un bâtiment à côté de la résidence de notre leader. J’avais tous les jours des entretiens avec des haut dignitaires du régime. Ils me posaient des questions sur mes motivations, ils essayaient de savoir si j’étais fidèle au parti et si je ne tenterais pas d’assassiner notre leader. Je me rappelle avoir hésité une micro-seconde à la question « qui préfères-tu voir mourir entre notre dirigeant et ta chienne de mère ? », ils m’ont planté un tournevis dans la cuisse. Mais finalement après une semaine assez intensive, c’est moi qui ai eu le poste. les autres candidats ont été envoyé dans des camps de travail.

Comment avez vous défini cette coiffure si atypique ?

C’était justement l’objet de ma première vraie séance avec Kim Jong Un, il m’a dit qu’il voulait quelque-chose « entre tradition et modernité ». Je lui ai donc proposé plusieurs possibilités. Pour ça, les gardes allaient chercher des gens au hasard dans les rues de Pyongyang, et je les coiffais de force pour montrer à Kim Jong Un ce que ça pouvait donner. Ensuite les gens repartaient, au final ils avaient eu une séance gratuite et pu apercevoir Kim Jong Un, qui est un dieu dans notre pays !  Finalement après 6 essais, ce fut le déclic. Cette coiffure est s’inspirée de celle de son père, Kim Jong Il, mais en plus dégagée sur les côté, comme les footballeurs hipsters occidentaux. Même s’il n’aime pas l’avouer, Kim Jong Un est à la pointe de la mode.

B-WK7jpIIAECmpV
Version 2015 de la coupe.

Comment se passe une séance de coiffure avec Kim Jong Un

Je suis prévenu en général la veille que le leader suprême a besoin d’un rafraîchissement de sa coupe. Le lendemain je me rends au palais présidentiel dans son salon de coiffure privé. Je mets deux heures à stériliser tout le matériel, Kim Jong Un déteste les bactéries encore plus que les occidentaux. Ensuite il arrive, je fais couler l’eau pour lui laver les cheveux, je teste la température sur trois de ses généraux, si les trois sont d’accord je peux la faire couler sur le divin cuire chevelu de notre leader, puis je lui frictionne le crâne avec un pré-shampoing à base de lait d’ânesse, puis je rince, puis j’applique un shampoing à base d’edelweiss, enfin je laisse poser un après-shampoing fortifiant, qui a été élaboré à partir de son propre sang. la seul chose qui peut fortifier les cheveux de Kim Jong Un, c’est Kim Jong Un lui-même. Ensuite nous passons à la coupe, les cheveux coupés sont conservés et exposés dans l’un des musées du parti. Les cheveux de nos leaders sont quelque-chose de sacré pour nous, les Nord-Coréens.

Une anecdote sur une séance en particulier ?

Je me rappelle d’une séance en particulier, c’était en 2012, comme d’habitude Kim Jong Un arrivait dans le salon avec de nombreux membres haut-gradés du parti, et ils étaient tous très énervés, ils parlaient comme si je n’étais pas là de choses très importantes. Je coupais tant bien que mal les cheveux de de Kim Jong Un  mais celui-ci s’énervait de plus en plus, au moment de lui dégager les oreilles, celui-ci a fait un faux mouvement, et je lui ai donné un coup de ciseau dans l’oreille, il s’est levé et à ordonné à des gardes de m’emmener. Je croyais qu’ils allaient me tuer. Ils m’ont enfermé  dans un cachot et j’y suis resté pendant 9 jours sans manger, j’avais juste droit à un peu d’eau. Mais cette punition était juste, j’avais fait mal à notre dirigeant bien aimé. Après ces neuf jours passés dans le noir, des gardes sont venus me chercher et m’ont amené à l’extérieur de Pyongyang, sur une sorte de terrain à vague ou un grand trou avait été creusé. Au fond de ce trou, je reconnaissais mes parents, ma femme et ma petite sœur de 5 ans. Là, deux camions bennes remplis sont arrivés et on versé des tonnes de cheveux sur ma famille. Ils ont été enterrés vivants sous une tonne de cheveux par ma faute. J’étais triste, mais je le méritais, Kim Jong Un est un homme bon qui avait su trouver la punition appropriée pour le tort que je lui avait causé, longue vie à lui. J’ai pu reprendre mon travail dès le lendemain.

Est-ce vrai que Kim Jong Un a imposé sa coiffure à l’ensemble de la population ?

Non pas du tout ! Ce ne sont que des rumeurs propagées par les ennemis du partie pour faire passer notre dirigeant pour un homme tyrannique. La vérité c’est que cette coiffure a séduit l’ensemble de la population masculine et qu’ils sont tous jaloux de notre leader, tous, nous essayons de l’imiter pour devenir des personnes meilleures. C’est de leur plein gré et avec un plaisir infini que tous les hommes du pays ont adopté cette coiffure.

Un honnête citoyen Nord-Coréen qui essaie de ressembler à Kim Jong Un.
Un honnête citoyen Nord-Coréen qui essaie de ressembler à Kim Jong Un.

Rien à voir avec la coiffure mais comment expliquez-vous que Kim Jong Un ait réussi a faire 2 milliards de vues sur YouTube ?

Ahhh non ! Vous confondez avec Psy et sa chanson Gangnam Style. Psy est un sud Coréen, nous le détestons ici en Corée du Nord. Kim Jong Un n’a jamais posté de vidéo sur Youtube mais s’il le faisait, il ferait minimum 10 milliards de vues et battrait forcément le record.

Music_PSY_gangnam_style_song_044148_

Un mot pour finir ?

Nous vous vaincrons, chiens d’américains capitalistes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s