J’AI CHERCHÉ L’AMOUR SUR HAPPN

1) Introduction

Et voilà, déjà deux semaines que la saint Valentin est passée, et comme chaque année, j’étais seul à cause de mon physique disgracieux.

sinok2
Moi dans la vraie vie.

Mais sur les conseils de mon psy, j’ai décidé de reprendre mon destin en main et de rencontrer l’amour.

Et histoire d’accélérer un peu les choses, j’ai télécharger l’appli Happn.

Happn c’est un peu comme Tinder en pas pareil, c’est pour retrouver les gens que t’as croisés dans ta vie de tous les jours.

Pendant vos trajets quotidiens (ou trimestriels), Happn va vous montrer les personnes que vous avez croisées, où vous les avez croisées, et combien de fois. Par exemple, si vous croisez 230 fois la même personne, dans votre quartier, et qu’elle a mis des photos de couguars, c’est probablement votre mère.

apercu happn

Ensuite si une personne vous plait, car elle a l’air futée et dynamique, vous pouvez mettre un cœur, sinon vous pouvez ne rien faire (ou la signaler pour racisme et la bloquer si la personne est vraiment trop moche). Si la personne  met elle aussi un cœur de son côté, vous pouvez engagez le coït, puis la discussion. Ou dans l’autre sens, je sais plus.

2) Drague de meufs

Comme à la base je suis plutôt hétérosexuel, j’ai essayer de draguer des filles. Comme je suis particulièrement hideux dans la vrai vie, j’ai utilisé la photo de quelqu’un d’autre. J’ai jeté mon dévolu sur le fils de Clint Eastwood. Quel BG.

charlie.png

C’est donc sous les traits de Charlie, mécano du cœur, que mon aventure commençait.

J’ai commencé en essayant de séduire une actrice (d’après son profil), elle m’a mis K.O. en une réplique.

nicky.jpg

N’ayant pas assez de répartie face à tant de talent, j’ai préféré passer à quelqu’un d’autre.

Dans une démarche purement expérimentale, je me suis posé la question suivante : est-ce qu’être bogoss suffit à compenser la nullité en orthographe. Réponse ci-dessous :

ortograf.jpg

Puis … coup de foudre : J’ai eu mon premier dialogue passionnel avec Emilie.

emilie avec flou.jpg

Comme elle n’était pas fichue de me donner une date, j’ai préféré couper court à la conversation, marre de ces filles indécises. Ensuite j’ai dragué Vanessa, et j’ai tenté la technique du lourdeau qui essaie de se rattraper.

vaness avec flou 2.jpg

Et enfin, je me suis demandé si on peut-on être aspirant djihadiste, et conclure quand même ?

djihad.jpg

Elle ne me répondit plus jamais … Visiblement, je ne suis pas fait pour sortir avec des filles, TANT PIS j’ai envie de dire.

3) Drague de mecs

Heureusement, les femmes ne représentent que 50% de la population terrestre. Et comme je refusais de me résigner à la solitude, j’ai eu une idée de génie : je n’avais qu’à draguer des mecs ! Je me suis un peu facilité la tâche en me créant un profil de meuf, c’est pas de la triche, c’est juste pour gagner du temps.

J’ai choisi de m’appeler Clara et de piquer les photos d’une actrice américaine pas très connue pour ne pas éveiller de suspicions chez mes interlocuteurs. Voilà mon profil  :

clara.png

Pour cette première conversation, j’ai choisi de me laisser séduire par un trentenaire, histoire de voir si les techniques de drague peuvent traverser les âges. (pour rappel, je suis censé avoir 22 ans sur mon profil, et être fan de pizza)

LAURENT.jpg

Pour cette seconde histoire d’amour, je voulais voir en combien de messages j’allais pouvoir obtenir un rendez-vous physique. Je savais que ça serait assez rapide, mais peut être pas à ce point. C’est le gros avantage de cette appli, vous identifiez très facilement les gens qui bossent ou habitent près de chez vous, je savais donc que le loustique était dans les parages quand j’ai engagé la conversation.

HUB.jpg

N’ayant pas trouvé mon compte ni chez Hub le libertin ni chez Lolo l’artiste, je me suis cette fois tourné vers Souleymane le fan de muscu.

hub

Pour vous proposer une expérience immersive et rendre cet article accessible aux aveugles, je vous ai retranscrit ce savoureux dialogue en voix synthétiques. Maintenant fermez les yeux et laissez-vous porter. (étant profondément raciste, j’ai évidemment choisi une voix avec un accent africain)

En ayant marre des déceptions, j’ai mis au point un double test pour savoir si ça vaut le coup de continuer une conversation. Si la personne ne réagit a aucun des deux, passez votre chemin. Je l’ai testé sur Soso (c’est le diminutif de Emeline apparemment), qui, je suppose, avait très envie de ciseauter avec moi, enfin, Clara, on s’comprend.

bisex.jpg

Et voilà, même en tant que fille, impossible de me trouver un prince charmant. Que ce monde est cruel 😦

On dirait bien que malgré mes efforts, je resterai seul toute ma vie*.

solitude

*Evidemment ma solitude est totalement fictionnelle, j'ai une petite amie particulièrement bonne.

4) Conclusion

Voilà, j’espère que ces conversations vous en apprendront un peu plus sur les relations homme / femme et la complexité des rapports humains. En guise de conclusion, j’ai mené un petit sondage sur l’utilisation qu’ont les gens des appli de dating. J’espère que ces résultats vous aideront à vous adapter et à mieux comprendre le « marché » de la drague.

Et si vous avez aimé cette article, suivez moi sur Twitter ou Facebook, ça me fera très plaisir, j’en suis ému d’avance. Et si vous voulez encore plus de techniques de drague, vous pouvez aller lire mon article sur Adopte un mec !

A très bientôt, Babor.

étude

Publicités

5 réflexions sur « J’AI CHERCHÉ L’AMOUR SUR HAPPN »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s