[ENQUETE] J’AI ESSAYÉ DE DEVENIR GITAN

Qui n’a jamais rêvé de liberté ? Qui n’a jamais rêvé de tracer sa route avec une caravane, plein gaz, direction le soleil couchant ? Personne. Et bien c’est pour ça que j’ai décidé de m’éloigner de cette société capitaliste en quittant mon job de directeur commercial de chez Coca-Cola où je gagnais 250.000€ par an, pour devenir, GITAN. Découvrez mon aventure en immersion 2.0 au pays des gens du voyage.

1. Nouer le contact

Je me suis dit, « quoi de mieux pour commencer que de créer des liens avec de vrais membres de cette communauté pour leur poser mes questions ». Grâce à internet et l’outil Facebook, j’ai rejoins pas mal de groupe de gitans.

2015-04-10_16h50_35

2015-04-10_16h50_51 2015-04-10_16h50_23

J’ai parcouru ces groupes et j’ai ajouté en amis quelques membres, afin de faire connaissance, et de me renseigner. Voici ma première conversation avec Cristofe, gitan pure souche :

cristofe

Un peu déçu de ne jamais avoir eu de réponse à ma dernière question, tant pis.

Bon, comme c’est de le sang et que a priori ça va être chaud de devenir un vrai gitan, je me suis dit qu’on bon moyen serait de rencontrer directement leur chef, j’ai donc demandé à Julien s’il le connaissait :

julien

Julien, incorruptible ne me répondra plus jamais. J’ai ensuite parlé à Motvitch, qui m’a conseiller de m’adresser aux femmes qui aiment transmettre la culture gitane, mais je voulais également connaitre leur tolérance sur l’homosexualité.

movitch

Bon, finalement, c’est moins simple que ce que j’imaginais …

2. Approfondir mes connaissances

C’est pas tout, mais malgré mes difficultés à me faire un vrai ami dans ce milieu, il fallait que j’en sache plus sur ce qu’on raconte sur les gens du voyage. J’ai donc décider de leur soumettre un formulaire de question pour voir si les stéréotypes qui leur collent à la peau sont fondés. N’y voyez pas là du racisme anti-gitan, bien au contraire, c’est une occasion en or pour eux de casser ces vilains clichés qui leur collent à la peau.

Bon, j’ai dû ruser un peu pour obtenir des réponses, car les gitans sont farouches. Du coup je leur ai promis une caravane à gagner par tirage au sort. (je suis incollable en caravane depuis la rédaction de cette article). J’ai posté mon formulaire sur tous les groupes cités plus haut, au péril de ma vie.

clash gitan

Lexique : Tchoum = bisous

Malgré tout, j’ai obtenu une grosse vingtaine de réponses à mon formulaire, de vrais gitans. Voici les résultats :

résultat-enquête_01 résultat-enquête_02 résultat-enquête_03 résultat-enquête_04 résultat-enquête_05 résultat-enquête_06

Pour ceux que ça intéressent, l’intégralité des réponses est ici.

3. Testez les limites d’un mode de vie

Ce que j’ai appris au fil de mon enquête, c’est que les gitans sont des gens fiers, et fidèles à leurs valeurs. Du coup, j’ai voulu en mettre certains à l’épreuve, pour savoir, si le plaisir charnel pourrait les faire dévier de leurs principesemilie

Au final, il est resté droit et incorruptible, à l’image de la grande famille gitane. (sur 4 gitans à qui j’ai posé la même question, je n’ai reçu qu’une seule réponse positive)

4. Conclusion

Et voilà, je ne deviendrais jamais un gitan, car « cer don le song », mais au final, j’ai fait de belles rencontres, et c’est bien l’essentiel.

Si vous avez aimé cette enquête, n’hésitez pas me rejoindre sur facebook ou twitter, et à lire mes autres enquêtes sur mon blog.

Tchoum à tous.

Publicités

Une réflexion sur “ [ENQUETE] J’AI ESSAYÉ DE DEVENIR GITAN ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s