J’AI CHERCHÉ L’AMOUR SUR HAPPN #2

1) Introduction

C’est la fin de l’été, les débardeurs et les mini-shorts ont émoustillé ma coquillette (comprendre PÉNIS) pendant deux mois. Mais comme je suis toujours aussi moche et nul pour accoster qui que ce soit, je préfère aller sur des applis.

Comme j’avais un peu mal vécu mes cuisants échecs de la dernière fois, mais que je suis persévérant, j’ai re-téléchargé Happn, bien décidé à prendre ma revanche (comprendre RÉUSSIR A PRATIQUER LE COÏT).

Bon, pour ceux qui sauraient toujours pas, Happn, ça sert à trouver les gens que vous croisez au quotidien, genre par exemple, vous êtes au Monoprix, vous avez un coup de foudre avec la fille du rayon poissonnerie mais vous osez pas l’accoster devant ses collègues, et bah si elle a Happn, vous pourrez la retrouver facilement, vous n’aurez qu’à lui envoyer un Charme, et si elle l’accepte, vous pourrez engager la conversation et lui parler du cours du prix de la dorade jusqu’au petit matin. C’est ça la magie d’Happn.

Et si vous voulez savoir pourquoi cet homme porte une pastèque, lisez bien l’article jusqu’au bout bande de ch’napans. IMG_20150721_124915

2) Drague de meufs

Comme la dernière fois, honneur aux dames (en plus, globalement, je préfère les nanas, même si en cas d’échec je serai bien obligé d’aller pécho des mecs, car je déteste la solitude).

Charlie, le bogoss au bateau, me servira de couverture pour accrocher ces demoiselles plus facilement.

Screenshot_2015-07-14-09-54-39

La conversation qui suit est une véritable succession d’ascenseurs émotionnels, après une introduction du plus bel effet, j’ai eu droit à quatre jours d’ignorance, puis un clash, puis une tentative de come-back désespérée …
Mélina (l'irrécupérable)

Ce petit air de Michel Sardou m’a donné envie de tester plus en profondeur la fonction musicale, j’ai donc essayer de ne converser avec Sarah qu’avec des titres de chansons. Pas si simple …

Sarah copy

Une légende urbaine veut que les filles soient attirées par les connards, du coup, ni une ni deux, je teste sur Adeline :

ADELINE 2 (gros connard)

Comme je refuse que les filles avec qui je matche ne s’intéressent qu’à mon physique, j’ai fait croire à Jessica que je travaillais dans un abattoir, pour voir son degré de tolérance.

Jessica (abatoir)

3) Drague de mecs

Les filles étant trop nulles pour apprécier la richesse et la complexité de ma personne, je me mis en quête d’un mec qui me comprenne. J’avais bon espoir qu’ils soient plus sensibles à ma fantaisie, et à mon physique ravageur :

Screenshot_2015-07-14-09-50-25

C’est encore sous les traits de Clara, styliste capillaire que j’ai officié, je ne vous cache pas que j’ai pas eu trop de mal à avoir des matchs.

Je me suis échauffé un peu avec avec Frédéric, un jeune prof de 40 ans, avec qui j’ai voulu voir si on pouvait conclure en ne faisant que des jeux de mots totalement nuls à chier.

Fredo, le prof pervers

Visiblement, Fred et moi n’étions pas compatible humoristiquement parlant. Tant pis, il faut savoir tourner la page, et à la page d’après du livre de ma vie, j’ai trouvé Christian.

Cet échange bouleversant répondra à des questions très intéressantes comme : Peut-on construire les bases d’une relation solide après un clash de rap ? Ou encore : peut-on sauver quelqu’un de son addiction à la DROGUE sur une appli de rencontre ?

Christian 2

Christian a arrêté de répondre, soit par manque de réparti, soit mort d’un overdose de TECNO-MIOUZIK. (c’est bien comme ça qu’on dit ?)

Dans ce dialogue j’ai voulu voir si on pouvait avoir des orientations « différentes » pour draguer comme dans Fifty Shades of Grey.

Théo

Visiblement l’ouverture d’esprit n’est pas au rendez-vous avec Théo. Quel nullos. Il rate de nombreuses nuits d’amour torrides.

Enfin, j’ai après mains essais infructueux (que je vous épargne car les conversations n’étaient pas intéressantes, j’ai réussi à me faire « offrir » un cadeau par un de ces messieurs (par offrir, comprendre : récupéré près d’une poubelle après qu’il soit parti de rage).

pastèque

4) Conclusion

C’est dur de trouver l’amour.

Si vous avez aimé cet article, suivez moi sur Twitter ou Facebook, ça me fera très plaisir, j’en suis ému d’avance. Et si vous voulez encore plus de techniques de drague, vous pouvez aller lire mon article sur Adopte un mec ou ma première enquête sur Happn !

Advertisements

11 réflexions sur “ J’AI CHERCHÉ L’AMOUR SUR HAPPN #2 ”

  1. Hahaha c’est vrai que c’est méchant mais c’est vrai que le « si il as accepter le rendez vous aussi vite c’est juste pour me sauter » en tout cas Je trouve sa bien que dans tes articles tu as du « concrêt » quand tu prend les gens pour du jambon ;D

  2. C’est juste FORMIDABLE criant de génie et un humour très fin!

    Merci pour ce vraie moment d’humour
    Sa fessait longtemps ( ma vie est ennuyeuse )

  3. Ah ok c’était toi, super de faire passer les gens pour des cons! J’ai perdu 3E pour la pastèque et non je voulais juste faire connaissance pas forcément sauter bref.. tu me dois 3E

  4. Putain c’est vraiment génial ! J’ai rigolé tout le long et ta manière de jouer avec les autres sans être vraiment méchante est vraiment très drôle ! Si tu es toujours célibataire hein (j’rigole)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s