J’ai pris une année sabbatique pour faire le tour du Monde et c’était de la merde

Hello les coquinous, j’espère que vous allez bien 😉 Aujourd’hui, je vais revenir sur un truc que j’ai toujours rêvé de faire : un TOUR DU MONDE !

Ça faisait un moment que ça me trottait dans la tête à force de voir mes amis Facebook poster des statuts genre « j’ai tout plaqué pour faire le tour du monde avec ma chérie gnagnagna » ; statuts que je ne likais jamais (par jalousie, évidemment). Il y a un an jour pour jour, je décidais alors de me lancer dans l’aventure !

Jour 1

La première étape consista à quitter mon job : en effet, mon patron refusa de m’accorder une année sabbatique, ce qui m’aurait garanti de retrouver mon poste à mon retour en France… Tant pis. Je lui ai fait un gros fuck, et j’ai démissionné salement.

Personne ne m’empêcherai d’accomplir mon rêve.

Jour 2

Hop, j’entame les préparatifs de mon voyage !

J’ai acheté un gros sac à dos sur les conseils d’un couple « d’amis » globe-trotters. J’ai essayé de gratter le leur, mais ils ont refusé sous prétexte qu’ils repartaient dans une semaine au Sri-Lanka. Paie ta solidarité.

Du coup j’en ai acheté un à 100 balles chez Décat’ (moi qui avais déjà un budget serré…)

12947028_1876498162576885_1368362420_o

Une fois mes affaires prêtes, j’ai aussi profité de cette journée pour booker mon premier billet ! Paris-Sydney.

J’en ai trouvé un à 4585€. je ne voyage pas trop, je ne sais donc pas si c’est un tarif honnête.

2016-04-07_11h28_17

Bon… en même temps… l’Australie, c’est super loin, donc je suppose que c’est OK 😉 Voici le trajet de mon avion.

aller

Jour 3

C’est le jour du grand départ ! Je suis excité comme une puce. Comme personne n’a voulu partir avec moi, j’ai dû demander à un inconnu de me filmer à l’aéroport, histoire d’avoir des souvenirs !!

C’est d’ailleurs la première fois que je prends l’avion, je ne suis pas spécialement rassuré vu tout ce qui s’est passé en 2001. Entre ceux qui disparaissent et ceux qui se font carjacker ! Ça me traumatise un peu tout ça.

Pour être plus détendu j’ai sifflé une petite teille de vodka dans le duty-free lol.

Allez, dans 26h, je serai à Sydney !

Jour 4

26h d’avion, c’est vachement long.

Et je n’ai ni musique, ni magazine, ni livre, et il n’y a pas de télé dans mon vol. Malgré tout, je garde la frite et pour m’occuper, j’essaie d’imaginer des trucs, genre que l’hôtesse est amoureuse de moi.

avion

Jour 5

J’arrive à Sydney à 7h40 du matin, comme je suis crevé, je file à l’hôtel pour reprendre des forces pour la suite de mon voyage ! Pour ma première nuit, je me suis pris un hôtel un peu stylé, le but de cette année c’est quand même de me faire plaisir au maximum !

lit

Eh oui, j’ai demandé au mec du room service de prendre une petite photo souvenir, car tout le monde n’a pas la chance d’avoir des amis.

Jour 6

J’ai dormi comme un bébé dans ce grand lit ! J’ai limite failli louper mon deuxième avion !

Heureusement, la réceptionniste m’a appelé pour me réveiller. Autant vous dire que j’ai mis une super note à cet hôtel sur TripAdvisor. J’arrive à l’aéroport et je chope de justesse mon vol Sydney-Paris avec une escale de 20 minutes aux Etats-Unis.

retour copy

Vous allez me dire « t’aurais pu prendre le même vol qu’à l’aller car le chemin est plus court ! » — Oui, mais non bande d’imbéciles, mon but à moi, je vous l’ai dit, c’est de faire le tour de la Terre ! En prenant un vol avec une escale aux States, j’étais sûr de passer par le bon côté de la Terre et donc de finir mon tour complet du monde !

Jour 8 à 365

N’ayant plus de travail et ayant fini mon tour du monde beaucoup plus tôt que prévu, j’ai passé le reste de mon année à manger des chips sur mon canapé et à me masturber.

12970687_10207997132340197_1422486633_o

Je ne vous cache pas que ça n’a pas été facile tous les jours.

L’ennui m’a vite rattrapé. Au début, c’est cool de ne rien faire. Mais comme je n’avais plus d’argent après mon voyage, mes loisirs ont vite été limités. J’ai passé mes journées à regarder des épisodes de Derrick en replay. J’ai pensé au suicide à plus d’une reprise. Ce qui m’a le plus occupé au final, c’est de me demander ce que tout ces gens qui se vantent de faire des tours du monde y trouvent de si épanouissant. Perso, ça m’a pris moins d’une semaine, et à part faire de l’avion bourré et réduire à néant 4 ans d’économies, je n’y ai vu aucun intérêt.

Il faut vraiment que cette mode stupide cesse. Faites passer le mot à tous ces hippies de voyageurs.

Je compte sur vous.

Amicalement.

Babor.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez po à rejoindre ma ptiote page Facebook.

Publicités

7 réflexions sur « J’ai pris une année sabbatique pour faire le tour du Monde et c’était de la merde »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s